forum hordes
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le feu de camps

Aller en bas 
AuteurMessage
RastaB

avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 24
Localisation : Dans un désert avec pleins de zonzons et des chiens de l'enfer
Humeur : Moi ? JE SUIS TOUJOURS DE BONNE HUMMEUR !!!!!
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Le feu de camps   Ven 21 Nov - 14:46

C'est mon petit délir du feu de camps, mais structuré, et sans limites de mots ^^



Le soleil descendait pour la première fois sur la ville du Château de Cartes Détruit (bah quoi ? C'est sympa comme nom ^^)
Ce village avait vu le jour ce mâtin, et déjà les membres de la ville commençait à désespérer. Un taudis, des vols, plusieurs suicides, des explorateurs jamais revenus de leur sortie dans le désert ... (c'était pas jojo dit donc ... OK, j'arrête ^^).
Tandis que tout le monde regardait le soleil couchant d'une air morne, soudain, un chant retenti dans la rue. Tout le monde releva la tête, se demandant qui pouvait bien être heureux.
C'était une jeune fille. Elle n'était pas très grande, avec des cheveux châtains courts, un visage très rond, et un petit sourire chaleureux colé à ses lèvres. Dans sa main gauche, une torche allumée qui projetait une lueur rouge sur son visage, dans la droite, une guitare ... Comment une guitare pouvait-elle être ici, cet objet appartenant à un passé si loin ?
Ne faisant pas du tout attention aux gens qui la regardait, la jeune fille continua son chemin pour arriver au milieu de la ville. Devant elle se dressait l'unique taudis.

-Eh OOOOOOOOOOOOOOOOOOhhhhhhhh ! Y a du monde dans la maison ?! cria-t-elle.

Un homme en sortit, un air dédaigneux sur le visage.

-Qu'est-ce tu m'veux gamine ?



Alors ? A votre avis il se passe quoi Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
locol

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Le feu de camps   Dim 23 Nov - 1:11

Et la jeune fille entonna un petit air de sa composition. Pas un air du passé. Un air de l'avenir. Un air qui voulait dire : "Oublie ton désespoir et rejoins moi, rejoins nous ! Ensemble, nous pourrons nous unir et vaincre ces maudites créatures venues du désert !"

L'homme écouta. Il regarda cette jeune fille, remarqua qu'elle venait de poser sa cigarette au tabac rigolo par terre. Il ramassa ce mégot encore allumé, en tira une énorme bouffée et rentra dans son taudis en claquant la porte...


... à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RastaB

avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 24
Localisation : Dans un désert avec pleins de zonzons et des chiens de l'enfer
Humeur : Moi ? JE SUIS TOUJOURS DE BONNE HUMMEUR !!!!!
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Le feu de camps   Dim 23 Nov - 5:40

La fille, tellement défoncée, ne se rendit pas compte que l'homme était rentré, et jeta de toutes ses forces la torche quelle tenait dans la main, sur le taudis ! Tout le monde ouvrit grand la bouche, certains poussèrent un cri. L'homme ressorti, plutôt "mollement" après son pétard (salaud), et regarda sans comprendre sa maison en flamme. La jeune fille s'assit au sol et commença à chanter d'une vois éraillée, avec des accords faux. C'était assez atroce, mais assez reposant de voir cette jeune fille souriante chanter devant cet immanse feu.
Tout le monde dans la place s'assit autour du feu, d'abord silencieux, puis commencèrent à la rejoindre au chant, puis à rire et à parler, quand soudain, quelqu'un hurla : LES HORDERS ARRVENT !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin/faitmoimal
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 121
Age : 39
Localisation : ardennes
Humeur : si il y a soleil , sourire, si il y a pluie je boude....
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Le feu de camps   Dim 23 Nov - 13:50

Tout le monde se regarde du coin de l'oeil, que dire, que faire....


le jeune demoiselle se leva doucement et dis d'une petite voix... " est ce que sa va tenir les portes"

une homme se leva d'un bon et repondu " mais tu les a fermé"

le doute s'installa.....




a suivre

ps: pardon pour les fautes d'hortographe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zombihunter.0forum.biz
locol

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Le feu de camps   Mar 25 Nov - 0:32

Bong ! Bong ! Bong !

Le bruit de ces corps décharnés tapant contre la porte rassura à peine les citoyens de la ville.

Oui, ils avaient eu la présence d'esprit de fermer la porte. Etait-ce cette jeune fille frêle sentant le tabac rigolo ? Ou cette jeune maman qui n'a toujours pas couché son fils à l'arrivée des hordes ?

Non, aucune de celles-là. Un citoyen, ivre mort après avoir ingurgité une grande bouteille de Debout-les-Morts, tituba et dit : "c'est moi qu'ai fermé ces putains de porte bande de larves, hic ! mais vous le méritez pas !"

L'esprit des citoyens imagina de grandes choses. La potence, ou non mieux, le cremato cue. Oui, c'est là que cet ivrogne devrait finir ses jours...

Le sourire naissant au bord des lèvres des survivants fut vite effacé par ce bruit assourdissant, de plus en plus fort : Bong ! bong ! bong !

Oui les portes étaient fermées. Mais allaient-elles tenir ?

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RastaB

avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 24
Localisation : Dans un désert avec pleins de zonzons et des chiens de l'enfer
Humeur : Moi ? JE SUIS TOUJOURS DE BONNE HUMMEUR !!!!!
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Le feu de camps   Mar 25 Nov - 5:50

Soudain, l'adolescante shootée attrapa sa guitare et coura en hurlant vers la porte.

-Mais qu'est-ce qu'elle fabrique ?!
-JE VAIS VOUS DECAPITER A COUP DE GUITARE ZONZONS DE MES DEUX !!!!!

Les citoyens se jetèrent sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
locol

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Le feu de camps   Sam 29 Nov - 19:23

Minuit quarante. Les hordes sont passées. L'odeur putride des corps décharnés par l'attaque de la nuit embaume tous les recoins de la ville.

Au loin, les hurlements de terreur de citoyens apeurés montrent la sauvagerie de l'attaque.

Et maintenant il faut compter. Combien sommes-nous à avoir survécu à la venue des zombies ?

Le corbeau commença sa ronde macabre. Des noobs sont restés dehors et ont été dévorés depuis longtemps. Mais en ville, le carnage est beaucoup plus dramatique. 17 citoyens ont péri durant la nuit. Au milieu des victimes, on découvre la guitare de la jeune fille. Aucune trace cependant de cette frêle citoyenne, inconsciente du danger. Ou peut-elle bien être ?

.... study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RastaB

avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 24
Localisation : Dans un désert avec pleins de zonzons et des chiens de l'enfer
Humeur : Moi ? JE SUIS TOUJOURS DE BONNE HUMMEUR !!!!!
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Le feu de camps   Mar 2 Déc - 5:46

Finalement, les morts furent sortis de la ville ou détruits selon les rations d'eau que tout le monde possédait, mais il n'y avait toujours pas la jeune fille.

-Vous croyez qu'elle a survécu ?
-Mais où est-elle alors ?
-Faut continuer de chercher !

Et c'est ainsi que tout le monde se mit à courir partout dans la ville, hurlant le nom de la gamine. Le désespoir s'installa : elle était introuvable.

Tout le monde avait perdu espoir, quand soudain, la chanson qu'elle chantait plus tôt retentie. Ils se tournèrent tous vers la porte : la jeune fille, une guitare électrique couverte de sang vert à la main, sifflait en rentrant dans le village.

-Mais où étais-tu ?!
-Moi ? Je suis partie tuer les zonzons !
-Hein ?

Elle brandit la guitare.

-C'EST LE POUVOIR DU ROCK !!!!!! YEAH BABY !!!!!

Elle calma aussitôt, sortit une petit cigarette rigolote de sa poche, et se mit à rire bêtement.

-T'en veux ?

L'homme soupira, lui prit sa guitare pour la nettoiyer tandis qu'une jeune femme emmenait l'adolescente dans sa maison pour qu'elle se repose.

Mais c'était qui cette fille, bordel ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin/faitmoimal
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 121
Age : 39
Localisation : ardennes
Humeur : si il y a soleil , sourire, si il y a pluie je boude....
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Le feu de camps   Jeu 4 Déc - 0:14

est ce qu'elle etais simple d'esprits ou au contraire pleine de courage..

personne ne pouvais as ce moment la le dire....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zombihunter.0forum.biz
locol

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Le feu de camps   Jeu 4 Déc - 23:32

Mais qui était vraiment cette jeune fille ? Un zombie mal fini ? Une frêle minette inconsciente du danger ? Ou bien une adolescente comme il en existe tant d'autres de part le monde, en Ile de France, en Moselle, et même du côté des Émirats... Rien que de très banal.

Oui mais cette fille là n'était pas banale. Elle aimait le rock, la vie, le tabac qui fait rire, et elle avait une énergie à revendre pouvant inciter ses concitoyens à se battre, pour ne pas laisser les zombies prendre le dessus.

Et du courage, il allait en falloir. La nuit était en train de pointer le bout du nez, accompagnée d'un voile de brume, et des cris apeurés d'animaux fuyant les hordes. Les hordes, encore elles, qui arrivent...

affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin/faitmoimal
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 121
Age : 39
Localisation : ardennes
Humeur : si il y a soleil , sourire, si il y a pluie je boude....
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Le feu de camps   Ven 5 Déc - 18:45

" qui FERME la porte se soir" s'ecria la jeune demoiselle

sous les tentes on attendis

" pas moi "
" pas le temps"
" je mange"

decouragée elle se resigna a dire " et ben c'est moi comme d'hab, pffffffff"
l'homme la pris par les epaules l'installa pres de feu , lui roula un bon joint et lui soupira doucement

"repose toi c'est moi qui m'en charge se soir , ok "

elle leva les yeux et lui rpondis

"merci "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zombihunter.0forum.biz
RastaB

avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 24
Localisation : Dans un désert avec pleins de zonzons et des chiens de l'enfer
Humeur : Moi ? JE SUIS TOUJOURS DE BONNE HUMMEUR !!!!!
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Le feu de camps   Sam 6 Déc - 12:22

-Merci.

Elle prit la cigarette, et aspira un bon coup. Elle resta un instant les yeux fixés sur le plafond, puis se leva d'un bond.

-OK !!!! Bon, les gens ! Faut arrêter de croire que même si les zonzons ils entrent dans la ville, ça veut dire qu'il fat rien faire et rester comme des .... des ... et rester tout tremblant dans not' lit !
Une pelle ! Il me faut une pelle ! Et qui a pris ma guitare ?!
-Rasta ... Repose-toi ma puce.
-Mais j'suis en pleine forme !

Elle partit dans un grand éclat de rire, les mains sur les hanches et le nez en l'air.

-Naaaaaannnn ... Mais sérieusement les gens ! Battez-vous pour la vie pourrav' qu'on vous a donné ! Vous pouvez faire de votre existence un paradis si vous vous battez pour ! Tout cela n'appartient qu'à vous !

Les gens commençaient à parler avec entrain. Un grand sourire apparut sur le visage de l'ado.

-Donc ... vous venez avec moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le feu de camps   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le feu de camps
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti Post-Séisme :Des camps de la Honte... SANS COMMENTAIRES
» Bonjour de la Sarthe
» A L E R T E C I T O Y E N N E
» Decors : Aide de Camp ?
» [Idée Scénario] bourre-pif autour d'un feu de camp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chasseurs de zombies :: hordes :: R.P.-
Sauter vers: